Une taxation des poids lourds insuffisante

Le 13 janvier 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A la demande de l’organisation européenne Transports et Environnement (T&E), le cabinet hollandais CE Delft a réalisé une étude portant sur l’impact du transport routier sur l’environnement. Paru lundi 12 janvier, le rapport donne des chiffres inquiétants. Il estime que les poids lourds sont responsables de 20% de la congestion routière (alors qu’ils ne représentent que 3% des véhicules routiers en Europe), qu’ils causent deux fois plus de morts que les voitures particulières, et que leurs émissions de CO2 devraient augmenter d’un peu plus de 50% d’ici 2030 si aucune mesure n’est prise pour réduire leur consommation de produits pétroliers. Il rappelle aussi que les camions sont responsables de 23% des émissions de CO2 du transport routier.
Intitulé en français «Les poids lourds payent-ils leurs coûts/péage», selon le modèle pollueurs/payeurs, le rapport met en évidence que les taxes et impôts existants payés par les professionnels du transport routier ne couvrent pas l’ensemble de ces coûts environnementaux.

Un vote du comité Transport du Parlement européen est prévu le 21 janvier prochain sur la taxation des poids lourds. Dans un communiqué, France nature environnement (FNE) s’indigne que, «de façon incompréhensible, la taxation des émissions de CO2 et des accidents routiers [ait] été exclue de la proposition législative par la Commission européenne». La fédération des associations d’environnements soutient donc l’appel de T&E aux Etats membres et au Parlement européen de revoir leur position et d’autoriser les Etats à inclure la totalité des coûts externes dans la taxation des poids lourds.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus