Une rivière d’Ille-et-Vilaine polluée par une usine Lactalis

Le 28 août 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Des centaines de poissons ont été retrouvés morts dans la Seiche
Des centaines de poissons ont été retrouvés morts dans la Seiche

La préfecture d’Ille-et-Vilaine a confirmé, ce 28 août, que l’usine Lactalis de Retiers (Ille-et-Vilaine) était à l’origine d’une pollution organique de la Seiche, qui a déjà tué des centaines de poissons.

L’alerte a été donnée dès le 22 août lorsque des centaines de poissons morts ont été découverts à la surface de la Seiche. En cause: du lactose brut déversé accidentellement par l’usine Lactalis de Retiers, au sud-est de Rennes. Le défaut du processus de production est dû à une saturation de la station d’épuration de l’entreprise, indique le communiqué de la préfecture, qui s’appuie sur les données de l’Agence française de la biodiversité (AFB). Un procès-verbal pour infraction au Code de l’environnement a aussitôt été transmis au procureur de la République.

 

Dilution et réoxygénation

Pour l’heure, l’enlèvement et l’équarrissage des poissons morts ont été réalisés tandis qu’une entreprise doit réoxygéner le cours d’eau dès le 30 août, précise la préfecture. Par ailleurs, une dilution des eaux de la rivière a été opérée par accélération des rejets de l’étang de Marcillé, situé en amont. Une décision exceptionnelle en cas de sécheresse, qui a été prise par la direction départementale des territoires.

Selon l’AFB, aucun nouveau déversement ne s’est produit, Lactalis rejetant désormais le lactose dans des bassins de rétention. Une inspection doit encore être réalisée pour déterminer précisément l’origine de l’accident et éviter qu’il ne se reproduise. L’entreprise, elle, se refuse à tout commentaire.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus