- 

Une revue sur la pollution atmosphérique et la santé

Le 04 octobre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L’Institut de veille sanitaire (InVS) a mis en ligne, mercredi 3 octobre, le numéro de septembre d’Extrapol, une revue d’analyse critique des publications internationales, consacré aux effets cardiovasculaires de la pollution atmosphérique. 9 publications y sont analysées. On y apprend que deux mécanismes biologiques font actuellement consensus pour expliquer l'association entre la pollution atmosphérique et les risques cardiovasculaires: dans l’une, les principaux mécanismes mis en jeu sont ceux du stress oxydatif et de l’inflammation; dans l’autre, c’est le contrôle nerveux autonome du coeur qui serait affecté.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus