Une pub d’EDF «partenaire d’un monde bas carbone» rejetée par le JDP

Le 07 janvier 2016 par Pierre Félines
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le parc d'EDF comprend aussi des centrales thermiques à flammes.
Le parc d'EDF comprend aussi des centrales thermiques à flammes.
EDF

Une publicité "bas carbone" d'EDF, une nouvelle fois sanctionnée par le Jury de déontologie de la publicité.

Une nouvelle fois, une publicité d’EDF s’affirmant «partenaire officiel d’un monde bas carbone» et produisant une électricité à «98% sans CO2» a été rejetée par le Jury de déontologie de la publicité (JDP), dans un avis publié le 5 janvier et faisant suite à une plainte du réseau Sortir du nucléaire. Cette publicité a été jugée non conforme à la recommandation Développement durable de l’Autorité de régulation de la publicité (ARPP).

Dans son avis, le Jury indique que «contrairement à ce qu’avance la société EDF, le fait d’être partenaire de la COP 21, ne suffit pas nécessairement à se présenter légitimement comme ‘Partenaire d’un monde bas carbone’». «L’objectif d’un ‘monde bas carbone’ ne peut être assimilé à une structure ou à une personne avec laquelle pourrait se nouer un ‘partenariat officiel’», précise le JDP. Cette même publicité avait été retoquée une première fois par le Jury le 2 octobre à la suite d’une plainte de France Nature Environnement (FNE).

Induire le public en erreur

L’autre volet de la plainte portait sur l’expression «98% de la production électrique française sans CO2» utilisée par l’électricien. Le JDP a également estimé que la plainte était fondée dans ce cas-là car, écrit-il, «le pourcentage de 98% est totalement dépourvu d’explication ou de renvoi qui permettrait au public auquel ce slogan s’adresse de comprendre à quoi se réfère cette donnée et ce qu’elle contient». Pour le JDP, «le slogan en cause peut être de nature à induire le public en erreur sur la réalité des actions mises en œuvre par la société EDF et revendiquées par elle».

En juillet 2015, une autre plainte contre EDF venant de 5 associations de protection de la nature avait été jugée «partiellement fondée» par le Jury et de nature à «induire le public en erreur sur la réalité écologique des actions de l’annonceur», qui affirmait produire en Alsace «une électricité 100% sans émission de gaz à effet de serre».

Le Jury de déontologie de la publicité est une instance indépendante de l’ARPP qui peut être saisie par toute personne qui souhaite se plaindre d’une publicité diffusée en France sur quelque média que ce soit. Il rend des avis qui sont publiés sur son site.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus