Une prime à la casse pour les chaudières au fioul

Le 22 avril 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
D'ici début mai, les détenteurs de vieilles chaudières au fioul (de plus de 15 ans) pourront bénéficier d’une prime à la casse, a annoncé le ministre de l'énergie Eric Besson le 21 avril.
 
Cette prime sera d’un montant minimum de 100 euros pour l'achat d'une chaudière basse température ou de 250 € pour celui d'une chaudière à condensation au fioul. A noter qu’un appareil neuf coûte entre 3.000 et 6.000 €…
 
Plus d'un million de logements, soit un peu moins de 25%, sont équipés de chaudières de plus de 20 ans, selon la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage (FF3C), citée par l’AFP.
 
Le gouvernement a déjà annoncé début mars qu’il allait mettre en place, avec GDF Suez, une prime à la casse pour accélérer le remplacement des chaudières au gaz anciennes par des installations plus sobres (dans le JDLE). A la différence de l’automobile, cette prime, tout comme celle qui vient d’être annoncée pour les chaudières au fuel, est prise en charge par des groupes privés, et non pas par l’Etat.
 
Ainsi, les principales compagnies distributrices de fioul, dont la première d'entre elles, Total, ont adhéré à ce dispositif, a précisé Eric Besson. Fiscalement, ces entreprises pourront utiliser les certificats d'économie d'énergie. Pour rappel, l'obtention de ces certificats impose aux fournisseurs de fioul, électricité, ou gaz, de favoriser des économies d'énergie par le développement d'installations plus économes, qu'il s'agisse de chaudières, de panneaux solaires ou de matériaux isolants dans les bâtiments.
 
Ces mesures interviennent pour réduire la facture énergétique des Français, qui ne cesse d’augmenter.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus