Une première ferme éolienne flottante au large de l’Ecosse

Le 17 mai 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'éolienne flottante de Statoil affiche un facteur de charge supérieur à 40%.
L'éolienne flottante de Statoil affiche un facteur de charge supérieur à 40%.
Siemens

Elle sera mise en service au second semestre 2017.

Les Ecossais ont tiré les premiers. Alors que la ministre française en charge de l’énergie annonçait, le 13 mai, la publication prochaine des résultats de l’appel à manifestation d’intérêt pour la réalisation d’éoliennes flottantes, les Britanniques passaient à l’action.

En fin de semaine dernière, le Crown Estate, qui encadre l’exploitation des fonds marins au nom de la Couronne britannique, a donné son accord à la réalisation d’une ferme-pilote flottante, à 25 kilomètres au large de Peterhead (Ecosse).

Des éoliennes de 258 m de long

Son promoteur, Statoil, prévoit de mettre à l’eau, avant l’été 2017, 5 éoliennes flottantes Siemens SWT 6-154, de 6 mégawatts de capacité unitaire. Ces machines seront montées sur un ballast. Avec leur flotteur, chaque éolienne affichera une hauteur totale de 258 mètres, dont 80 m sous la surface.

Baptisé Hywind Scotland, ce projet prend la succession d’un essai effectué au large des côtes norvégiennes par le pétrogazier. Un aérogénérateur flottant de 2,3 MW a produit plus de 50 gigawattheures depuis sa mise en service, en septembre 2009. Globalement, la machine affiche un facteur de charge supérieur à 40%, affirme Statoil. Contre 23%, en moyenne, pour les machines installées sur le plancher des vaches.

Statoil a prévu d’investir 2 milliards de couronnes (216 millions d’euros) dans l’éolien flottant.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus