Une pomme de terre GM sous l’œil de Bruxelles

Le 09 novembre 2011 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’entreprise chimique BASF prévoit de commercialiser Fortuna, sa nouvelle variété de patate OGM, vers « 2014, 2015 » en Europe, une annonce suscitant l’irritation de la Commission européenne tout en ravivant celle de Greenpeace.
Selon le communiqué de l’entreprise allemande, cet OGM, qui résulte de l’introduction de deux gènes lui conférant une résistance au mildiou, sera destiné à l’alimentation humaine et animale. Il dérive de la variété «Fontane», une pomme de terre particulièrement utilisée pour les frites.
BASF vient de déposer auprès de la Commission européenne un dossier de demande d’autorisation, qui sera d’abord examiné par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa, selon l’acronyme anglais). La société prévoit une commercialisation pour «2014, 2015».
Cet optimisme semble d’ores et déjà irriter la Commission. «C’est préjuger de l’analyse scientifique et de la réaction des Etats», a estimé Frédéric Vincent, porte-parole du commissaire à la santé John Dalli, interrogé par l’AFP.
Et face à un public toujours aussi hostile aux OGM, la question va bien au-delà de la Commission. «Les producteurs de pomme de terre ont-ils besoin d'une pomme de terre génétiquement modifiée ? Les consommateurs vont-ils l'acheter?  Ce sont les questions posées (…), ce n'est pas à la Commission d'y répondre», a ajouté Frédéric Vincent.
« Frites ou pas, les OGM on n’en veut toujours pas », clame Greenpeace dans un communiqué. «Le mildiou est un enjeu important pour les agriculteurs… mais ce type de solution est une vision court termiste du problème, qui crée de nouveaux risques et augmente la dépendance des agriculteurs aux multinationales», ajoute l’ONG.
BASF commercialise déjà d’une pomme de terre GM cultivée en Europe, la variété Amflora enrichie en amidon, destinée à des usages industriels comme la fabrication de papier.

Deux jours plus tard, la société allemande a annoncé un partenariat avec l’entreprise agro-alimentaire Cargill afin d’élaborer un soja OGM produisant des oméga-3.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus