Une politique climatique ambitieuse à bas prix est encore possible

Le 28 janvier 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un changement de cap radical en matière de climat, à un coût réduit, et permettant de contenir la hausse des températures à 2 degrés, est encore possible. Telle est la principale conclusion du rapport McKinsey and Co, baptisé «Les voies d’une économie bas carbone» (1), rendu public lundi 26 janvier.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) pourraient être réduites de 40% d’ici 2030 par rapport à 1990 si l’ensemble des options technologiques étaient utilisées, affirme le rapport. 200 potentiels de réduction des émissions dans 10 secteurs et 21 régions du monde pour les 20 ans à venir sont analysés. Une baisse qui pourrait être encore plus importante avec un changement des comportements.

Le rapport classe les différentes techniques de réduction des émissions en trois catégories: efficacité énergétique (-14 gigatonnes de CO2 équivalent par an en 2030), production bas carbone d’énergie (-12 GtCO2e/an), agriculture et forêt (-12 GtCO2e/an).

Coût total de la mise en œuvre de ces actions: entre 200 et 350 milliards d’euros par an d’ici 2030, soit 0,4% du PIB mondial, avec une hypothèse du prix d’une tonne de CO2 inférieur à 60 €.

(1) Pathways to a low carbon economy


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus