Une pétition pour sauver les abeilles

Le 18 février 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le devenir des abeilles mobilise les foules. Plus d’un million de personnes[1] ont signé une pétition, remise le 17 février au ministère de l’agriculture, réclamant l'interdiction des pesticides responsables de la mortalité de ces précieux pollinisateurs.

A l’origine de la démarche, la campagne de l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf) et de l'organisation mondiale de citoyens Avaaz, qui estime qu'entre 30 et 50% des populations d’abeilles ont disparu depuis l'introduction des pesticides.

«Un tiers de notre alimentation provient du rôle des abeilles dans la pollinisation», a souligné Henri Clément, président de l’Unaf, rapporte l’AFP. C’est pourquoi la pétition exhorte la France et l'Union européenne à «interdire les pesticides néonicotinoïdes jusqu'à ce que et seulement si de nouvelles études scientifiques indépendantes prouvent leur innocuité».

Un premier pas a été franchi avec la décision récente du Conseil d’Etat d’annuler deux décisions autorisant la mise sur le marché de l’insecticide Cruiser pour les années 2008 et 2009 (dans le JDLE). L'Unaf espère que les autorisations pour 2011 prendront le même chemin.

La pétition sera également remise aux autorités européennes à Bruxelles et à Washington.



[1] Plus précisément 1,1 million dans le monde et 190.000 signatures en France



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus