Une nouvelle réserve fédérale en Amazonie

Le 22 octobre 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Alto Maues abrite de nombreuses espèces de primates et d'oiseaux uniques au monde
L'Alto Maues abrite de nombreuses espèces de primates et d'oiseaux uniques au monde

Alors que la déforestation de l’Amazonie s’est de nouveau accélérée en 2013, le gouvernement brésilien a annoncé, le 21 octobre, la création d’une nouvelle réserve fédérale.

S’étendant sur 6.680 kilomètres carrés, la réserve d’Alto Maues sera interdite à toute activité. Une décision censée protéger la zone de la déforestation, la première source d’émissions de gaz à effet de serre au Brésil.

«Il est essentiel de protéger les espèces vivant en Amazonie, qui sont uniques au monde. L’Alto Maues abrite à lui seul 13 espèces de primates et plus de 600 espèces d’oiseaux», affirme Mauro Armelin du WWF Brésil. L’ONG ajoute que la création d’une réserve ne garantit pas pour autant son respect.   

Entre août 2012 et juillet 2013, l’Amazonie brésilienne a perdu 5.891 kilomètres carrés de forêt. Soumis à de fortes pressions agricoles, les Etats du Para (2.346 km2) et du Mato Grosso (1.139 km2) sont les plus touchés selon l’Institut national de recherches spatiales (INPE).

Les défenseurs de l’environnement relèvent que cette hausse de 2013 correspond à un assouplissement du code forestier brésilien, «qui privilégie les intérêts des agriculteurs au détriment du reste de la population et de la biodiversité», selon le WWF.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus