Une nouvelle ministre de l’énergie et du climat britannique

Le 12 mai 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Amber Rudd, nouvelle ministre britannique de l'énergie et du climat.
Amber Rudd, nouvelle ministre britannique de l'énergie et du climat.
DECC

Après la victoire des conservateurs lors des élections législatives du 7 mai, c’est en toute logique à un parlementaire Torry qu’échoit le portefeuille de l’énergie et du climat du nouveau gouvernement britannique.

Le choix du Premier ministre, David Cameron, s’est porté sur Amber Rudd, députée de Hastings. Licenciée en histoire et spécialiste du financement de PME (des patrons pêcheurs, surtout), cette admiratrice de Margaret Thatcher n’est pas très familière des questions qu’elle va devoir traiter: réforme du marché de l’électricité, soutien aux énergies renouvelables, construction de centrales nucléaires, préparation de la COP 21. 

Amber Rudd succède au libéral-démocrate Ed Davey qui, comme la plupart des députés de sa formation, a été battu.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus