Une nouvelle aire marine protégée autour de l’île de Pâques

Le 18 septembre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Seule une petite zone sera ouverte à la pêche locale
Seule une petite zone sera ouverte à la pêche locale

Une nouvelle aire marine protégée (AMP) devrait voir le jour autour de l’île de Pâques, dans le sud-est de l’océan Pacifique, selon le quotidien britannique The Guardian. A l’initiative du Chili, qui administre l’île, cette AMP devrait couvrir une superficie de 720.000 kilomètres carrés.

 

Si les détails seront officiellement annoncés début octobre, la nouvelle AMP devrait être interdite à la pêche et aux extractions de toutes sortes, sauf dans une zone proche de l’île de Pâques qui reste ouverte aux pêcheurs locaux rapanuis. Le projet est soutenu par l’ONG Pew et par la fondation Bertarelli.

Selon eux, les populations de thon, d’espadon et de barracuda ont chuté depuis 2004 dans la région à cause de la pêche illégale. Un phénomène qui a obligé certains pêcheurs à se tourner vers les métiers de l’agriculture et de la construction.

L’ONG Skytruth, à l’origine d’un site cartographiant la pêche illégale dans le monde (Global fishing watch), estime que 25 navires observés dans la zone au cours de l’année passée pourraient avoir pratiqué une pêche illégale. Seule la marine chilienne serait en mesure de les contrôler.

 

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus