Une méthode pour mieux estimer le bruit perçu par les salariés

Le 05 novembre 2008 par Victor Roux-Goeken
>  ,
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Bien protégés du bruit, les travailleurs? Même si l’usage de protecteurs individuels contre le bruit (PICB: serre-tête, bouchons d’oreille, casque) est répandu dans l’entreprise, l’exposition des salariés au bruit peut parfois être sous-évaluée.

L’usage des PICB doit permettre de ne pas dépasser la valeur limite d’exposition (VLE) fixée à 87 décibels -dB(A)- pour 8 heures. Mais leur niveau de protection contre le bruit peut être insuffisant, du fait du décalage entre test en laboratoire dans des conditions «idéales» et conditions réelles de travail. Les salariés peuvent aussi mal se servir des PICB.

L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) a donc publié méthode et outils, mardi 28 octobre, pour estimer le niveau sonore tel qu’il est réellement perçu par les salariés.

L’INRS rappelle que l’usage des PICB n’est qu’un des moyens de lutte contre l’exposition des travailleurs au bruit. «Rien ne dispense de la mise en œuvre des actions de réduction du risque, techniques ou organisationnelles.»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus