Une «guerre de l’eau» en Espagne

Le 07 avril 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Plusieurs régions espagnoles sont victimes d’une importante sécheresse, «la pire depuis 1912» d’après le chef de la direction générale de l’eau Jaime Palop. D’après l’AFP, les zones les mieux approvisionnées ne veulent pas aider les moins arrosées.

En Catalogne, région située au nord-est du pays, le niveau des barrages est très faible et n’est pas loin du seuil critique de 15% de capacité en-dessous duquel l’eau n’est plus utilisable. Les prévisions météorologiques pour les trois prochains mois ne sont pas non plus très optimistes. Le gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero, ainsi que les socialistes qui dirigent l’Aragon traversé par l’Ebre, refusent la proposition des socialistes au pouvoir en Catalogne de récupérer de l’eau d’un affluent de l’Ebre. Selon l’AFP, les Catalans estiment que l’Aragon souhaite conserver ses réserves d’eau afin d’alimenter son projet de «Las Vegas européen» en plein désert. Par ailleurs, l’approvisionnement de Barcelone en eau par bateaux citernes depuis Marseille et Tarragone (nord-est de l’Espagne), envisagée par les autorités catalanes (1), est critiquée car très coûteuse.

(1) Voir l’article du JDLE «Importations d’eau pour Chypre et Barcelone»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus