Une fiche pour recenser tous les types de zones humides

Le 28 octobre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Service de l’observation et des statistiques du Meeddm (SOeS, ex-Institut français de l’environnement) vient de mettre en ligne un recueil des différents indicateurs portant sur les zones humides d’importance majeure suivies par l’Observatoire national des zones humides (ONZH). Le document fait le point sur le patrimoine naturel, l’occupation du sol, la population, le tourisme et l’agriculture dans ces zones protégées.

En 2008, près de 70% de la superficie des zones humides d’importance majeure étaient concernées par au moins une mesure de protection ou de gestion, de nature règlementaire, foncière ou contractuelle. Des 4 types de zones humides suivis par l’ONZH, c’est sur le littoral méditerranéen que l’on observe les taux de protection les plus élevés, principalement grâce à la mise en œuvre du réseau Natura 2000.

En 2006, année du dernier bilan en ce qui concerne l’occupation des sols dans les zones humides d’importance majeure, les territoires agricoles couvraient 51,5% de ces zones. 82% des communes abritant ces zones humides ont une population faible, de moins de 2.500 habitants. Cependant, la densité touristique de ces communes situées en façade maritime ne cesse d’augmenter.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus