Une étude compare les techniques de basse consommation dans le bâtiment

Le 08 avril 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Passivhaus en Allemagne, Minergie en Suisse, Zero energy homes aux Etats-Unis, initiatives au Danemark, en Espagne, au Japon, en Finlande, Autriche, aux Pays-Bas et en France… Pendant 24 mois, 55 ingénieurs, économistes et sociologues de 12 pays différents ont étudié des programmes de bâtiment basse consommation, voire «passif» ou «positif». Le rapport final, «Comparaison internationale bâtiment et énergie», initié par le Programme de recherche et d'expérimentation sur l'énergie dans le bâtiment (Prebat), financé par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et le Plan urbanisme construction architecture (Puca), est disponible depuis la semaine dernière.

Le but de l'étude est d'appliquer ces résultats à la France, afin d'atteindre les objectifs du Grenelle de l'environnement (1) soit une consommation, pour le neuf, de 50 kilowattheures par an et par mètre carré d'ici 2012.



(1) Engagements numéros 1 et 3 du Grenelle de l'environnement




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus