Une encéphalopathie détectée chez des cervidés européens

Le 23 janvier 2017 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les rennes européens touchés à leur tour?
Les rennes européens touchés à leur tour?

Une nouvelle encéphalopathie spongiforme transmissible (EST) est apparue en Europe: cousine de la maladie de la vache folle et de la tremblante du mouton, la «maladie débilitante chronique» a pour la première fois été détectée, au printemps 2016, chez un renne et un élan sauvages norvégiens, rapporte l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa).

Appelée «chronic wasting disease» (CWD) en anglais, cette EST n’avait jusqu’alors été détectée que chez des cervidés du Canada et de Corée du Sud, en particulier chez des cerfs, des wapitis et des orignaux. Or la voici désormais en Europe: en mai et juin 2016, les autorités norvégiennes ont découvert un élan et un renne (première mondiale pour cette espèce) atteints de la maladie.

Selon les premiers éléments, la survenue de cette maladie à prions en Europe serait sans lien avec celle sévissant au Canada. Très mortelle et hautement contagieuse, elle pourrait rapidement se répandre chez les cervidés européens. Saisie par la Commission européenne, l’Efsa préconise, dans un avis publié mercredi 18 janvier, un plan de surveillance sur trois ans, sur sept espèces de cervidés et dans huit pays -Estonie, Finlande, Islande, Lettonie, Lituanie, Norvège, Pologne et Suède.

Risque non avéré, mais pas exclu

Quels risques pour la santé humaine? Pour l’Efsa, nul doute: en cas de consommation, l’homme pourrait fort bien se trouver exposé au prion à l’origine de cette maladie, du fait de sa présence dans les muscles et autres parties comestibles des animaux infectés.

A ce jour, aucune donnée ne démontre qu’il est possible de contracter la maladie en consommant de la viande contaminée par le prion, agent des EST. Et il n’existe pas d’élément épidémiologique suggérant la survenue d’un cas de maladie de Creutzfeldt-Jakob, EST humaine, suite à l’exposition alimentaire au prion de cervidé.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus