Une directive chinoise encadre les exportations de terres rares

Le 17 février 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Annoncée en décembre dernier par Beijing (dans le JDLE), la réduction des exportations de terres rares chinoises est officiellement confirmée. Le gouvernement a en effet publié le 16 février une directive qui renforce le contrôle des exploitations pour les 5 années à venir.

L’objectif de cette nouvelle règlementation est de lutter contre les exploitations illégales de ces éléments minéraux nécessaires à la fabrication de très nombreux produits de haute technologie.

«Nous allons établir des quotas pour l'extraction et l'exportation de terres rares à un niveau raisonnable, en prenant en compte les ressources nationales, la production, la consommation, ainsi que le marché international», a indiqué le gouvernement chinois, rapporte l’AFP.

Afin de protéger les ressources et l’environnement, les quotas d'exportation ont déjà été réduits de 35% au premier semestre 2011. Le pays a également commencé à constituer des réserves stratégiques et 11 zones d'exploitation de terres rares ont été placées sous contrôle étatique dans le sud de la Chine.