Une directive chinoise encadre les exportations de terres rares

Le 17 février 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Annoncée en décembre dernier par Beijing (dans le JDLE), la réduction des exportations de terres rares chinoises est officiellement confirmée. Le gouvernement a en effet publié le 16 février une directive qui renforce le contrôle des exploitations pour les 5 années à venir.

L’objectif de cette nouvelle règlementation est de lutter contre les exploitations illégales de ces éléments minéraux nécessaires à la fabrication de très nombreux produits de haute technologie.

«Nous allons établir des quotas pour l'extraction et l'exportation de terres rares à un niveau raisonnable, en prenant en compte les ressources nationales, la production, la consommation, ainsi que le marché international», a indiqué le gouvernement chinois, rapporte l’AFP.

Afin de protéger les ressources et l’environnement, les quotas d'exportation ont déjà été réduits de 35% au premier semestre 2011. Le pays a également commencé à constituer des réserves stratégiques et 11 zones d'exploitation de terres rares ont été placées sous contrôle étatique dans le sud de la Chine.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus