Une déréglementation prometteuse pour l'environnement

Le 03 novembre 2004 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Commission européenne a annoncé le 28 octobre l'adoption d'une proposition de déréglementation des formats d'emballages pour une partie des produits de consommation (détergents, crèmes glacée, surgelés, boissons sans alcool, dentifrices, shampoings etc.).

Les règles avaient été mises en place dans les années 1970 afin de faciliter le choix et l'information des consommateurs. Selon la Commission, la déréglementation «permettra de répondre plus facilement aux besoins de plus en plus divers des consommateurs.»
L'association de défense des consommateurs CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) estime que cette décision pourrait avoir un intérêt environnemental. Elle a participé à la consultation de la Commission sur la taille des emballages qui a eu lieu entre le 15 février et le 15 avril 2004. D'après Dorothée Quickert-Menzel, chargée de mission en environnement pour l'association, «les consommateurs demandent de plus en plus de réduire les paquets. Ils ne comprennent pas qu'il y ait du vide, notamment dans les paquets de céréales. La déréglementation pourrait permettre aux groupes agro-alimentaires de procéder à des changements bénéfiques pour l'environnement. Espérons en tout cas qu'elle ne contribuera pas au phénomène de suremballage.»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus