Une déclaration africaine sur la santé environnementale

Le 02 septembre 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les dirigeants africains se sont engagés à mieux prendre en compte la problématique de la santé environnementale, annonce dans un communiqué l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ministres en charge de l’environnement et de la santé ont adopté la «déclaration de Libreville» le 29 août au Gabon, au terme d’une réunion de quatre jours.

Pour le directeur du bureau régional pour l'Afrique du Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue) , Mounkaila Goumandakoye, «pendant trop longtemps, la santé et l’environnement ont cherché à faire face aux conséquences en aval des politiques concernant l’environnement, la santé et le développement économique, qui ont été conçues en parallèle et non pas de concert […]. Cette conférence inédite en Afrique réaffirme que le travail du secteur de l’environnement concerne le bien-être humain et qu’en agissant ensemble, de manière proactive, la santé et l’environnement sont des partenaires essentiels au développement dans l’atteinte des objectifs de développement mondiaux et nationaux.»

Les causes de la dégradation environnementale sont liées à la pauvreté généralisée, aux modes de production et de consommation non durables, à la répartition inéquitable des richesses et au fardeau de la dette, ont analysé les délégués participant à la conférence. Le paludisme, la tuberculose, le choléra, la fièvre typhoïde, la dracunculose, l’helminthiase, la schistosomiase, l’asthme, la bronchite et les maladies cardiovasculaires sont donc des maladies environnementales.

La déclaration exhorte les Etats membres à «mettre à jour leurs politiques nationales et les cadres de coopération sous-régionaux et régionaux pour y aborder de manière plus efficace la question des liens entre la santé et l’environnement», et à «mettre en œuvre des programmes prioritaires intersectoriels à tous les niveaux en santé et environnement visant à accélérer la réalisation des objectifs du Millénaire pour le Développement».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus