Une décharge dangereuse rouvre en Italie

Le 26 avril 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon Le Monde du 24 avril, une décharge italienne devrait rouvrir dans les prochains jours, alors qu'elle est fermée depuis 2001 pour cause de «risques majeurs pour l'environnement». Cette décision a été prise du fait d'une «urgence déchets» déclenchée dans la région de Campanie (sud-ouest de l'Italie). D'une manière générale, c'est tout le sud de la Botte qui abrite des décharges sauvages ne respectant pas les normes environnementales.

«Fin avril, il y aura au total un million de tonnes de déchets abandonnés dans la nature, mis dans des lieux de stockage temporaires ou enfouis «sous le tapis». Si rien n'est fait, la situation va devenir explosive. Avec l'arrivée des fortes chaleurs, des risques d'épidémie sont à craindre», prévient Guido Bertolaso, le commissaire extraordinaire chargé par le gouvernement de la gestion des déchets dans la région, interrogé par Le Monde. Depuis 14 ans, explique le quotidien, la récolte des ordures est sous administration spéciale dans la région napolitaine. Mais cela ne donne aucun résultat du fait de la puissance de la Camorra, la mafia locale, qui gère les déchets depuis des décennies.

En 2006, la Campanie a produit 2,8 millions de tonnes de déchets, mais n'a pas les capacités de les traiter. L'unique décharge officielle sera saturée dans quelques semaines, et l'incinérateur n'entrera en fonction qu'en octobre. Quant au deuxième incinérateur, les travaux n'ont pas encore démarré. Et les 8 centres de traitement d'ordures programmés sont en attente d'une complète restructuration, victimes d'«erreurs de conception».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus