Une centrale hydroélectrique intégrée dans un projet environnemental

Le 11 février 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

En décembre dernier, EDF a annoncé la construction d'un nouvel ouvrage hydroélectrique à Gavet (Isère) qui devrait produire 540 millions de kilowatts-heures (kWh) annuellement. Sur un investissement total de 160 millions d'euros, 3,5 millions d'euros vont être provisionnés pour les dépenses environnementales. Toutefois, la ventilation précise de ce budget n'a pas encore été décidée. «Nous sommes très en amont du projet puisque la construction devrait se dérouler entre 2008 et 2013, explique Catherine Turlier, chargée de communication à EDF production Alpes. En outre, nous avons lancé des pistes de réflexion, mais tout se décidera avec les acteurs locaux.»

La conception de l'ouvrage prévoit une totale intégration dans le paysage. En effet, le projet adopté est une centrale souterraine qui remplacera six usines hydroélectriques datant du début du XXe siècle et dont la production totale moyenne annuelle atteint 480 millions de kWh. Une bonne nouvelle dans une région frappée par la désindustrialisation notamment dans le secteur de l'aluminium. Les autorités locales veulent donc profiter du nouvel aménagement pour donner à la région une image plus "nature". Les 3,5 millions d'euros pourraient donc financer une politique paysagère, (enterrement des lignes électriques et des conduites, végétalisation des déblais de la galerie de la future usine, attention portée aux prélèvement d'eau et à l'écosystème).




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus