Une campagne sur la castration à vif des porcelets censurée

Le lundi 12 septembre 2016 à 18h 09 par Marine Jobert
Un porcelet va se faire castrer au bistouri.
Un porcelet va se faire castrer au bistouri.
DR

Un annonceur et un préfet ont décidé d’enlever des affiches dénonçant la pratique de la castration à vif des porcelets. Raison invoquée: risques de dégradation et trouble à l’ordre du public.

Extrait : Castrés à vif. C’est le sort de 85% des porcs mâles, dont les testicules sont sortis du scrotum incisé sans anesthésie, dès la première semaine de vie. Une pratique fort douloureuse, pratiquée pour prévenir toute odeur de la...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus