Un tiers des forêts européennes se détériorent

Le 24 juin 2011 par Sonja van Renssen
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un tiers des forêts européennes se sont détériorées pendant la décennie précédente, selon les données de FutMon, le plus vaste projet Life+, présentées ce 21 juin.
 
Les 38 partenaires du projet doté de 16 millions d’euros, provenant de 23 Etats membres, ont redessiné en deux ans et demi le système de surveillance des forêts européennes. Aujourd’hui, il est fondé sur 300 zones surveillées à la loupe et 5.500 autres plus vastes.
 
Un tiers des zones ont montré des signes de détérioration sur les 10 dernières années. Les résultats de la nouvelle méthode d’analyse montrent également que les limites de dépôt d’azote sont toujours dépassées sur environ la moitié de la totalité des zones.
 
L’excès d’azote a accéléré la croissance des arbres et donc l’absorption de carbone, ont noté les auteurs, qui atteint ainsi 10% des émissions de carbone européennes. Mais la croissance des forêts ne peut pas «s’accélérer sans fin», ont-ils toutefois averti.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus