Un tiers des électrons pourrait être d’origine éolienne

Le 22 septembre 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon le dernier rapport du Global wind energy council et de Greenpeace, plus de 34% de l’électricité produite en 2050 (contre 29% en 2030) pourraient être d’origine éolienne. A la condition toutefois que les gouvernements accroissent leurs aides et subventions. Si rien ne change dans ce domaine, la part de l’éolien dans la production d’électricité n’atteindra que 15,6% en 2030 et 17% en 2050. En 10 ans, rappelle le document, la capacité éolienne installée est passée de 4.800 à 59.000 mégawatts.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus