Un tiers des électrons pourrait être d’origine éolienne

Le 22 septembre 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Selon le dernier rapport du Global wind energy council et de Greenpeace, plus de 34% de l’électricité produite en 2050 (contre 29% en 2030) pourraient être d’origine éolienne. A la condition toutefois que les gouvernements accroissent leurs aides et subventions. Si rien ne change dans ce domaine, la part de l’éolien dans la production d’électricité n’atteindra que 15,6% en 2030 et 17% en 2050. En 10 ans, rappelle le document, la capacité éolienne installée est passée de 4.800 à 59.000 mégawatts.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus