Un tampon pour détecter les eaux usées dans les cours d’eau

Le 31 mars 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
David Lerner, professeur à Sheffield et coordinateur de l'étude
David Lerner, professeur à Sheffield et coordinateur de l'étude

Une équipe britannique de l’université de Sheffield a mis au point un «tampon» en coton permettant de traquer la présence d’eaux usées dans les cours d’eau.

 

Lorsque ce test absorbe les agents azurants présents dans les détergents, les dentifrices ou les shampoings, il se met à briller sous l’effet des UV, explique l’étude parue ce 31 mars dans Water and Environment Journal. Il suffit que le «tampon» soit plongé pendant 5 secondes dans un liquide contenant au moins 0,01 millilitre par litre de détergent, soit une concentration 300 fois moindre qu’à la sortie d’un conduit d’eaux usées. L’effet azurant dure pendant au moins 30 jours.

«Il est très difficile de détecter les fuites d’eaux usées dans les rivières. Notre méthode n’est peut-être pas conventionnelle mais elle ne coûte pas cher et elle fonctionne», affirme David Lerner, professeur en ingénierie environnementale à Sheffield et coordinateur de l’étude. Si ce dispositif ne peut se généraliser à titre préventif, il permet de détecter rapidement la provenance des eaux usées d’un cours d’eau pollué.

Selon le ministère britannique de l’environnement (Defra), 5% des foyers seraient mal raccordés au système d’assainissement. Résultat: leurs eaux usées s’infiltrent dans les ruisseaux et les rivières au lieu d’être envoyées dans les usines de traitement. Les scientifiques pensent qu’il s’agit d’un facteur important de la pollution des cours d’eau britanniques (avec les pollutions diffuses d’origine agricole), dont 17% seulement sont jugés en bon état par l’agence de l’environnement.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus