Un syndicat mixte sauve le parc de Camargue

Le 03 novembre 2004 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
groupe - copie
groupe - copie

L'échéance du 31 octobre, fixée par le préfet, a été finalement bénéfique. Les collectivités locales de la région ont réussi à s'entendre sur la création du syndicat mixte, seul mode de gestion envisageable pour sauver le parc de Camargue. Désormais l'entente au sein du syndicat est suspendue à la signature d'une convention avec la fondation.

Le parc de Camargue est sauvé. Il a survécu in extremis à la crise politique qui a secoué pendant plusieurs semaines les collectivités locales camarguaises. Les communes des Saintes-Maries-de-la-mer et d'Arles, le Conseil général des Bouches-du-Rhône et le Conseil régional de Provence-Alpes-Côtes d'Azur (PACA), se sont finalement entendues sur la création d'un syndicat mixte avant l'échéance du 31 octobre fixée par le préfet. Le dernier obstacle, la municipalité des Saintes-Maries, a délibéré avant le week-end en faveur de ce nouveau mode de gestion à 11 voix contre 8. Hier, un arrêté préfectoral a autorisé la création du syndicat mixte, organisation adoptée par les 43 autres parcs nationaux régionaux (PNR). Un décret ministériel a suivi dans l'après-midi. "C'est presque inespéré. Nous devons une fière chandelle au préfet de la région PACA, Christian Vermont. Je crois que les cabinets ministériels concernés ont eu peur aussi de la fermeture imminente du parc", affirme Didier Olivry, le directeur du Parc, soulagé. Finalement la signature d'une convention entre les collectivités locales et la fondation, ancien administrateur du parc de Camargue, n'a pas été le point décisif pour une réconciliation des collectivités locales. Ce document, qui n'a pas encore été établi, reste pourtant essentiel pour que la gestion du parc de Camargue se fasse dans les meilleures conditions.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus