Un superbrocoli pour la santé des Britanniques

Le 12 octobre 2011 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un «superbrocoli» obtenu par simple croisement classique, censé encore plus efficace dans la lutte contre le risque cardiovasculaire et contre le cancer, vient de faire son entrée sur le marché britannique, ont annoncé la semaine dernière deux établissements de recherche publique dans un communiqué.
 
Obtenu par croisement à partir d’une variété sauvage découverte en Sicile, ce brocoli dénommé «Beneforté» se caractérise par un taux deux à trois fois plus élevé de glucoraphanine. Un nutriment que l’on ne retrouve en quantités importantes que dans le brocoli, et qui expliquerait ses bénéfices cardiovasculaires et anticancéreux.
 
Une fois dans l’intestin, la glucoraphanine se transforme en son métabolite actif, le sulforaphane. Avec le superbrocoli, sa concentration sanguine se trouve deux à quatre fois plus élevé qu’avec un brocoli classique.
 
Mis au point par l’Institute for Food Research (IFR) et le John Innes Centre, tous deux basés à Norwich, ce légume est disponible sur le marché britannique depuis début octobre, d’abord dans les supermarchés Marks & Spencer, avant de s’étendre à d’autres centres courant 2012.
 
«Notre recherche a fourni de nouvelles connaissances quant aux bénéfices sanitaires du brocoli et d’autre légumes similaires, et montre comment ces connaissances peuvent aboutir au développement de variétés plus nutritives de nos légumes traditionnels», estime l’un des créateurs de Beneforté, Richard Mithen de l’IFR, cité par le communiqué.
 
Interrogé par le magazine britannique NutraIngredients, le chercheur a indiqué prévoir une demande d’allégation de santé auprès de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) sur les bénéfices cardiovasculaires. Une démarche qu’il estime bien moins certaine dans le domaine du cancer, en raison de la nature plus complexe du risque.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus