Un socle normatif et réglementaire pour les EnR

Le 13 octobre 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué envoyé hier, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et le Groupement des industries de l’équipement électrique, du contrôle-commande et des services associés (Gimelec) ont annoncé avoir signé un accord de collaboration afin de soutenir le développement de l’électricité de source renouvelable. «Son but: donner aux différentes filières d’électricité renouvelable un socle normatif et réglementaire permettant d’atteindre un haut niveau de qualité et de sécurité», expliquent les nouveaux partenaires.

Ils travailleront ensemble sur des sujets techniques traités par les gestionnaires du réseau électrique et les instances de normalisation. Leur premier thème sera par exemple l’amélioration de la qualité pour la conception, la mise en œuvre et l’exploitation des installations de production d’énergie renouvelable. Le second objectif de leur accord est d’aider à rapprocher les différents acteurs industriels sur des problématiques telles que la gestion énergétique dans les bâtiments ou le stockage d’électricité.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’objectif du Grenelle de l’environnement de 23% de consommation d’énergie finale renouvelable en 2020. Pour le SER, cette progression est réalisable, puisqu’il s’agit d’augmenter de 7 millions de tonnes équivalent pétrole la production d’électricité de source renouvelable.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus