Un risque de pénurie de minéraux pour les technologies "vertes"

Le 21 juin 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Plusieurs technologies « vertes » dans l’UE risquent de pâtir de pénurie d’approvisionnement concernant 14 matières premières « critiques », selon un rapport publié le 17 juin par la Commission européenne.

 «  Les matières premières sont des composantes essentielles des produits de haute technologie et des produits de consommation courante, tels que les téléphones mobiles, les cellules photovoltaïques en couches minces [énergie solaire], les batteries ion-lithium [utilisées dans les voitures électriques], les câbles à fibres optiques ou encore les carburants de synthèse », rappelle la Commission.

Parmi les 41 minéraux et métaux examinés, 14 matières premières (1) ont été retenues comme «critiques» pour l’UE. Les prévisions indiquent que, pour certaines d’entre elles, le niveau de la demande en 2030 pourrait être plus de trois fois supérieur à celui de 2006.

Les risques élevés sont surtout dus au fait qu’une grande partie de la production mondiale provient essentiellement d’un cercle restreint de pays, à savoir la Chine, la Russie, la République démocratique du Congo et le Brésil.

Le rapport recommande notamment d’accroître l’efficacité du recyclage des matières premières ou des produits en contenant, d’encourager la substitution et d’améliorer l’efficacité globale des matières premières critiques.

La Commission devrait publier, à l’automne, une communication sur les stratégies permettant de garantir l’accès aux matières premières.

 

(1)    antimoine, béryllium, cobalt, spath fluor, gallium, germanium, graphite, indium, magnésium, niobium, tantale, tungstène, les métaux du groupe du platine et les terres rares.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus