Un rapprochement dans le domaine de l’eau

Le 02 janvier 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 21 décembre, le Centre national du machinisme agricole, du génie rural, des eaux et forêts (Cemagref) et l'agence de l'eau Seine-Normandie (AESN) ont signé un accord cadre de coopération pour 4 ans. Il renforce le lien qui unit déjà les deux organismes en matière de recherche et d'expertise. L'un étudie la gestion de l'eau, la qualité des systèmes écologiques aquatiques ou encore les technologies et procédés de l'eau et des déchets. L'autre finance, grâce aux redevances versées notamment par les usagers et les agriculteurs, des travaux pour préserver les ressources en eau et lutter contre les pollutions.

«Cet accord de recherche partenariale est particulièrement bénéfique pour les parties: il permet au Cemagref d'affermir le lien au terrain et à l'agence de l'eau d'appuyer sa politique et ses interventions sur des connaissances scientifiques», indique le communiqué de presse annonçant la signature de l'accord. Déjà en novembre, des scientifiques du Cemagref ont organisé une formation à l'hydromorphologie. D'autres projets vont suivre, qui traiteront de différents thèmes, dont la qualité de l'eau, avec les transferts d'eau et de polluants, et la quantité d'eau, avec le partage des ressources en eau et les risques liés aux événements extrêmes. Des documents pédagogiques sur la gestion intégrée des hydrosystèmes seront également développés.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus