Un rapport sur le stress professionnel soumis à la Commission européenne

Le 16 décembre 2008 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lundi 15 décembre, les représentants européens des employeurs et des travailleurs ont présenté à la Commission européenne leur rapport sur l’application de l’accord concernant la réduction du stress professionnel. Conclu en octobre 2004 et entré en application l’an passé, l’accord-cadre européen était destiné à sensibiliser les employeurs, les travailleurs et leurs représentants à la problématique du stress professionnel, qui touchait 22% des travailleurs en 2005 selon le communiqué de la Commission. Dans ce rapport, les partenaires européens présentent les mesures déjà prises par 21 Etats membres (la Bulgarie, l’Estonie, la Grèce, l’Italie, la Lituanie et Malte n’ont pas communiqué sur le sujet).

Ces mesures présentent différentes formes: des accords de partenaires sociaux en Suède, des conventions collectives nationales, sectorielles ou d’entreprises en Belgique et en France, de la coopération tripartite avec les pouvoirs publics au Royaume-Uni, etc.

Le commissaire européen Vladimir Spidla, chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’égalité des chances, a saisi cette occasion pour «féliciter les partenaires sociaux d’avoir négocié l’accord, mais aussi d’avoir pris des mesures pour l’appliquer à l’échelle nationale», et il a invité ceux qui n’avaient pas encore pris de mesure commune à le faire.
Quant à la Commission européenne, elle publiera d’ici un an son propre rapport sur l’application de l’accord.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus