Un rapport sur la pollution des villes chinoises

Le 14 juin 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Agence de protection de l'environnement chinoise (Sepa) a établi que l'air et l'eau sont des problèmes environnementaux majeurs dans les zones urbaines de 585 villes du pays. Son rapport 2006 publié le 11 juin précise qu'environ 60% des villes chinoises souffrent régulièrement de la pollution de l'air et 200 villes n'ont pas de dispositif centralisé de traitement des eaux usées. Dans seulement 37,6% des villes considérées, soit 7,3% de moins qu'en 2005, la qualité de l'air est considérée comme correspondant à un «environnement propre et sain». 39 villes, en particulier dans la province du Shanxi productrice de charbon, ont été placées sur la liste noire de la Sepa, car la qualité de l'air y est très mauvaise.

Des efforts ont toutefois été constatés en matière de traitement des déchets et des eaux usées grâce à la construction d'usines, en particulier dans les régions économiquement aisées. Ainsi, 42,5% des eaux usées ont été traitées dans les villes prises en compte dans le rapport en 2006, contre 22,9% en 2005.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus