Un rapport ministériel sur l’Afsset tarde à être publié

Le 06 septembre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans un communiqué du 5 septembre, Agir pour l'environnement et Priartem (Pour une réglementation des implantations d'antennes relais de téléphonie mobile) ont annoncé avoir saisi la Commission d'accès aux documents administratifs (Cada) pour obtenir un rapport commandé en octobre 2005 sur les conditions de l'expertise de l'Agence française de sécurité sanitaire environnementale (Afsse), devenue depuis l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset). A l'époque, des propos du président de l'Afsse, Guy Paillotin, sur l'expertise de son agence relative à la téléphonie mobile avaient fait scandale (1). Selon les associations, les ministres chargés de l'environnement et de la santé ont pris connaissance du rapport rédigé par l'Inspection générale de l'environnement (IGE) et l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) dès le début de l'année. Mais il n'a pas été rendu public. «Qu'y a-t-il donc de si gênant dans ce rapport pour que deux ministres décident de garder au secret un rapport officiel qui, dans le cadre démocratique normal, aurait dû être mis à la disposition de tous? Pour tous ceux qui ont espéré que l'audit réalisé par les deux inspections générales constituait une occasion de mettre un terme aux dérives récurrentes qui nuisent à la crédibilité de l'Afsset, ce silence n'est pas acceptable», estiment les deux associations.



(1) Voir l'article intitulé «Afsse: nouvelle polémique sur la téléphonie mobile»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus