Un rapport de Greenpeace sur la reprotoxicité

Le 03 mai 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 2 mai, Greenpeace a publié un rapport, en anglais, intitulé «Attention fragile: reproduction et exposition chimique». Il s’agit d’un inventaire des études scientifiques parues sur les problèmes d’infertilité chez les hommes mais aussi chez les femmes. Un phénomène observé dans de nombreux pays industrialisés. Cette réalité, Greenpeace l’associe à l’exposition des êtres humains à des substances dites reprotoxiques. L’association revient ainsi sur les effets de produits comme les phtalates, les retardateurs de flamme bromés, le bisphénol-A etc.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus