Un projet de réduction des émissions de CO2 entre le Brésil et le Japon

Le 03 août 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La troisième banque japonaise Sumitomo Mitsui financial group (SMFG) a annoncé le 2 août un accord avec la Banque centrale brésilienne en vue d’offrir des crédits aux entreprises nippones désireuses d’investir dans des projets de réduction de gaz à effet de serre au Brésil. Cet accord vise à financer conjointement des projets environnementaux au Brésil, dans lesquels les sociétés japonaises pourraient participer, a expliqué un porte-parole de SMFG. L’initiative s’inscrit dans le cadre du protocole de Kyoto, qui oblige les pays développés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre en vue de ralentir le réchauffement climatique. Ce processus permet également aux pays riches de gagner des droits d’émission supplémentaires s’ils aident les pays en développement à réduire les leurs. «Habituellement, les entreprises japonaises se tournent vers l’Inde pour acheter des crédits d’émission. Mais, cette fois, nous avons décidé de regarder à l’autre bout du monde», a déclaré le porte-parole de la banque nippone.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus