Un poisson d’eau douce sur cinq menacé en France

Le 18 décembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Sur 69 espèces de poissons d’eau douce analysées, 15 sont menacées de disparition, selon une étude réalisée en métropole par le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN).

Cet état des lieux constitue un chapitre de la liste rouge des espèces menacées en France. Il a été élaboré en partenariat avec la Société française d’ichtyologie et l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema), précise leur communiqué du 16 décembre.

La dégradation et la destruction des milieux naturels constituent la principale menace pour ces espèces. En cause: l’extraction de granulats à partir de cours d’eau à galets ou à graviers, l’assèchement et le curage hivernal des zones humides et le drainage agricole des prairies humides. Mais aussi la pollution des eaux, le braconnage et l’impact à venir du changement climatique.

La situation des poissons migrateurs amphihalins –qui transitent de l’eau douce à la mer- serait particulièrement préoccupante, à l’instar du saumon atlantique, de la Lamproie de rivière, de l’esturgeon et de l’anguille, ces deux derniers étant classés en «danger critique d’extinction».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus