Un plan tardif pour l’espadon de Méditerranée

Le mardi 22 novembre 2016 à 17h 43 par Stéphanie Senet
Un quota qui ne réduit pas les captures actuelles...
Un quota qui ne réduit pas les captures actuelles...

La réunion annuelle de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (Cicta) s’est conclue, le 21 novembre à Vilamoura (Portugal), avec l’adoption d’un quota de pêche pour l’espadon. Le premier du genre pour cette espèce.

Extrait :   Le quota a été fixé à 10.500 tonnes pour 2017, soit à peu près le tonnage prélevé depuis 4 ans (environ 10.000 t). Il fait partie d’un plan de reconstitution des stocks sur 15 ans (2017-2031), qui prévoit une baisse...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus