Un plan de protection des cétacés à partir de 2020

Le 11 décembre 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Objectif: réduire les captures accidentelles de dauphins
Objectif: réduire les captures accidentelles de dauphins

Le gouvernement a adopté son plan national de protection des cétacés, le 9 décembre, lors du Comité interministériel de la mer.

 

Avec une entrée en vigueur prévue en janvier 2020, ce plan national prévoit la généralisation de dispositifs répulsifs acoustiques sur tous les chaluts pour éviter les prises accidentelles de cétacés. Le plan avait été annoncé en mars par le ministre de la transition écologique François de Rugy alors que plus de 1.000 petits cétacés s’étaient échoués au cours de l’hiver sur la côte atlantique, marqués par des engins de pêche.

Ces répulsifs acoustiques sont déjà généralisés depuis avril 2019 sur les chaluts pélagiques du Golfe de Gascogne dans le cadre du projet PIC piloté par les Pêcheurs de Bretagne en collaboration avec l’Ifremer[1]. Ils permettent de réduire de 65% les prises accidentelles de dauphins.

Le plan gouvernemental prévoit enfin l’interdiction d’approcher les cétacés à moins de 100 mètres dans les zones protégées. A contrario, le gouvernement a pris, en octobre, un arrêté autorisant la pêche au chalut pélagique dans une zone Natura 2000 du Golfe de Gascogne.

 



[1] Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus