Un peu plus de spot dans le gaz

Le 20 juin 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Philippe de Ladoucette, le président de la CRE.
Philippe de Ladoucette, le président de la CRE.
DR

Le gouvernement va réviser la formule de calcul des tarifs réglementés du gaz, a annoncé ce 20 juin le régulateur du secteur, Philippe de Ladoucette.

«Le prochain mouvement tarifaire (prévu au 1er juillet) verra très probablement l'indexation du gaz sur le marché spot passer de 36% à 45%», a précisé le président de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), au cours d'une audition à l'Assemblée nationale.

«L'équilibre qui va être trouvé là autour de 45% me paraît raisonnable», a-t-il ajouté, prévenant qu'aller au-delà risquerait de poser un problème de sécurité d'approvisionnement, et amplifierait le rebond des tarifs réglementés si les prix de marchés, orientés à la baisse depuis quelques années, se retournaient.

Cette révision de la formule de calcul figure dans un arrêté du gouvernement qui a été soumis à la CRE, sur lequel le régulateur n'a pas encore rendu d'avis.

Les tarifs réglementés du gaz resteront eux-mêmes inchangés au 1er juillet, après plusieurs mois de légère détente ou de stabilité, avait indiqué, fin mai, GDF Suez, grâce à la révision de la formule.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus