Un peu d’Islande dans l’air parisien

Le 24 septembre 2014 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Quand Airparif tombe sur un volcan
Quand Airparif tombe sur un volcan

En matière de particules PM10, le volcan islandais Bardarbunga se fait sentir en Ile-de-France depuis lundi 22 septembre, révèle l’association Airparif. Un phénomène exceptionnel, qui pourrait expliquer le franchissement actuel du seuil d’information.

Signe inhabituel, le taux de dioxyde de soufre a dépassé, dans la nuit de lundi à mardi, les 40 µg/m3. Sans danger sanitaire, cette concentration est toutefois «atypique, largement au-dessus des taux habituels, en général inférieurs à 10 µg/m3», explique Véronique Ghersi, ingénieure prévisionniste à Airparif, contactée par le JDLE.

L’activité du volcan Bardarbunga explique aussi la montée du taux de PM10, actuellement entre 50 et 60 µg/m3, ajoute-t-elle [1]. En l’absence d’analyses chimiques, difficile de dire pour l’instant quelle proportion des PM10 respirés par les Franciliens émane du volcan.

Dans un communiqué, Ségolène Royal annonce repousser sine die, l'obligation de mesurer la qualité de l'air dans les crèches. Le ministère de l'écologie la remplace par un guide de bonnes pratiques.

Le phénomène est exceptionnel. «Il s’agit de masses d’air provenant d’Islande. Mardi 23, les conditions étaient très défavorables à leur dispersion», explique Véronique Ghersi.

Lors de l’activité d’un autre volcan islandais en 2010, l’Eyjafjöll qui avait grandement perturbé le trafic aérien, aucun «effet visible» n’avait été observé en Ile-de-France en termes de taux de PM10, seuls «quelques composés un peu atypiques» apparaissant à l’analyse chimique.

Plus fréquents que les volcans, les épisodes de poussières sahariennes surviennent «quelques jours par an, mais pas chaque année», ajoute l’ingénieure.

[1] Pour les PM10, le seuil d’information est à 50 µg/m3, le seuil d’alerte à 80 µg/m3.

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus