Un pesticide «anti-Grenelle» pourrait être autorisé

Le 08 janvier 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Selon France nature environnement (FNE) et le Mouvement pour le droit et le respect des générations futures (MDRGF), le ministère chargé de l'agriculture aurait annoncé le 3 janvier son intention d'autoriser l'insecticide Cruiser fabriqué par Syngenta pour l'enrobage de semences de maïs. Ce produit contient du thiaméthoxam, qui appartient à la même famille que les substances actives du Gaucho et du Regent, incriminés pour leur impact néfaste sur les abeilles.

Dans leurs communiqués, les associations expriment leur surprise face à une telle décision, alors même qu'une réduction de l'usage des pesticides a été validée dans son principe par les pouvoirs publics lors du Grenelle de l'environnement, et que la France est le seul pays européen à avoir retiré l'autorisation d'usage du Régent et du Gaucho en enrobage de semences de maïs. «Nous nous élevons contre cette autorisation qui permettrait à un insecticide qu'on sait être extrêmement dangereux pour les abeilles d'être répandu dans l'environnement au mépris du principe de précaution », a déclaré le MDRGF.

FNE annonce interpeller «le ministère de l'agriculture pour lui demander d'appliquer le principe de précaution et de surseoir à cette autorisation dans l'attente de preuves complémentaires concernant l'absence de risque de ce type d'usage de la molécule vis-à-vis des abeilles (adultes et larves) et des espèces non ciblées».