Un pesticide «anti-Grenelle» pourrait être autorisé

Le 08 janvier 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon France nature environnement (FNE) et le Mouvement pour le droit et le respect des générations futures (MDRGF), le ministère chargé de l'agriculture aurait annoncé le 3 janvier son intention d'autoriser l'insecticide Cruiser fabriqué par Syngenta pour l'enrobage de semences de maïs. Ce produit contient du thiaméthoxam, qui appartient à la même famille que les substances actives du Gaucho et du Regent, incriminés pour leur impact néfaste sur les abeilles.

Dans leurs communiqués, les associations expriment leur surprise face à une telle décision, alors même qu'une réduction de l'usage des pesticides a été validée dans son principe par les pouvoirs publics lors du Grenelle de l'environnement, et que la France est le seul pays européen à avoir retiré l'autorisation d'usage du Régent et du Gaucho en enrobage de semences de maïs. «Nous nous élevons contre cette autorisation qui permettrait à un insecticide qu'on sait être extrêmement dangereux pour les abeilles d'être répandu dans l'environnement au mépris du principe de précaution », a déclaré le MDRGF.

FNE annonce interpeller «le ministère de l'agriculture pour lui demander d'appliquer le principe de précaution et de surseoir à cette autorisation dans l'attente de preuves complémentaires concernant l'absence de risque de ce type d'usage de la molécule vis-à-vis des abeilles (adultes et larves) et des espèces non ciblées».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus