Un partenariat pour protéger les forêts méditerranéennes

Le 07 avril 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A l’occasion de la deuxième Semaine forestière méditerranéenne qui se déroule en Avignon du 5 au 8 avril, un nouveau partenariat pour affronter les menaces pesant sur les forêts a été acté.
 
Douze institutions et organisations, dont l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), ont pris part à ce partenariat qui se concentre essentiellement sur 6 pays du sud et de l'est de la Méditerranée: Maroc, Algérie, Tunisie, Syrie, Liban et Turquie.
 
La collaboration a pour vocation d'intégrer les politiques et investissements au niveau des pays, afin d'adapter les forêts au changement climatique. Cela comprend l'intervention de divers secteurs: foresterie, agriculture, développement urbain, eau, environnement, planification de l'utilisation des terres, éducation, tourisme, etc. Le partenariat vise également à mettre au point «une approche régionale commune de gestion forestière et, en particulier, de prévention des incendies, grâce au partage d'expertise, de connaissances et de meilleures pratiques», précise un communiqué de la FAO du 6 avril. A l'échelon local, le partenariat permettra de promouvoir la gestion durable des forêts parmi les communautés locales, les propriétaires et administrateurs de forêts, les agriculteurs, éleveurs, écologistes, responsables d'aires protégées et chercheurs.
 
En région méditerranéenne, les forêts sont particulièrement exposées aux périodes de sécheresse, et donc aux incendies: chaque année, entre 700.000 et un million d'hectares de forêts[1] partent en fumée, ce qui représente une perte économique d'un milliard d'euros. Outre les feux, les forêts méditerranéennes sont également soumises à l'expansion des terres agricoles (et au surpâturage), au tourisme, au développement urbain et autres pratiques d'utilisation des terres qui contribuent à leur recul.


[1] La superficie boisée de la région Méditerranée est de 73 millions d'hectares soit 8,5% de la surface émergée totale


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus