Un parc éolien marin sans subvention

Le 20 mars 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Les machines devront être mises en service dans 5 ans.
Les machines devront être mises en service dans 5 ans.
Nicolas Job / Heos Marine

Dès 2023, les Pays-Bas mettront en service des éoliennes marines non subventionnées.

Nouveau coup de tonnerre dans l’éolien en mer. Lundi 19 mars, le ministère néerlandais des affaires économiques et de la politique climatique a attribué à Vattenfall les deux premiers blocs du parc éolien marin de Hollandse Kust Zuid.

Le tiers du courant. Le 17 mars, les éoliennes britanniques ont généré 35% du courant consommé outre-Manche, contre 20% pour le gaz, 17% pour le nucléaire et 13% pour le charbon. Plus de 14 gigawatts (GW) étaient en action, indique Ofgem.

L’énergéticien suédo-allemand pourra installer une capacité de 700 mégawatts (MW). Montant annoncé de l’investissement: 1,5 milliard d’euros.

Originalité de ce projet: l’absence de toute subvention publique, rappelle Vattenfall, dans un communiqué. Une première mondiale!

L'énergéticien doit toutefois mettre en service sa centaine de machines dans un délai de 5 ans: une sacrée gageure, au regard des rythmes français.

Situé en Hollande méridionale, le site est favorable: peu éloigné des terres (à 22 kilomètres au large), la colonne d’eau est peu profonde et le fond sableux est propice à la pose d’éoliennes. De plus, c’est le gestionnaire du réseau de transport d’électricité néerlandais, Tennet, qui prendra à sa charge les coûts de raccordement au réseau.

Des coûts dont une grande partie sera mutualisée lors de la mise en service des blocs 3 et 4 du parc.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus