Un nouvel acteur énergétique

Le 30 novembre 2005 par Enerpress pour le JDLE
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
BP a annoncé lundi la création de la filiale BP Energies alternatives (gaz et énergies renouvelables) dans laquelle il compte investir 8 milliards de dollars (6,8 milliards d’euros) sur 10 ans. Cette nouvelle division, qui gèrera l’investissement dans la génération d’électricité via l’énergie solaire, éolienne, l’hydrogène ou le gaz (en cycle combiné), pourrait générer environ 6 milliards de dollars (5,13 milliards d’euros) de chiffre d’affaires par an sur une période de 10 ans, selon BP. Cette dernière dépensera, dans un premier temps, 1,8 milliard de dollars d’ici la fin 2008. La filiale devrait créer 500 postes supplémentaires d’ici un an dans le secteur des énergies alternatives et renouvelables, qui en compte déjà quelque2.500, selon BP. En Grande-Bretagne, les emplois dans ce secteur devraient doubler d’ici 4 à 5 ans pour atteindre environ 200 postes. «Notre objectif est de devenir l’un des principaux groupes présents dans le secteur des énergies alternatives», a indiqué John Browne, directeur général de BP. Il a expliqué que son groupe se concentrerait sur la production d’électricité, car la demande dans ce secteur «croît rapidement» et les émissions de gaz qui lui sont liées sont très élevées.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus