Un nouveau type d’agence de notation

Le 18 avril 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Considérer qu'une trop grande dépendance énergétique est un facteur de risque.
Considérer qu'une trop grande dépendance énergétique est un facteur de risque.

Le monde entier, ou presque, fustige les fameuses agences de notation.

Mais personne n’a encore mis en œuvre d’alternative pour évaluer les risques d’investir dans la dette d’un pays ou dans une entreprise. C’est peut-être en train de changer?

A l’initiative de Michel Lepetit, ancien banquier, vient d’être lancé Riskergie. Ce qui n’est encore qu’un projet prévoit de fournir les services d’une agence de notation financière dédiée aux risques souverains.

Rien de bien neuf, a priori. Si ce n’est la méthodologie qu’entend employer le futur gendarme de marchés financiers. Développée par un consortium de recherche (comprenant Carbone 4, Enerdata, Energy Fund Advisors, LabEx Erefi, l’école des Ponts ParisTech, Cired et la Caisse des dépôts), elle prévoit notamment d’étudier la dépendance énergétique des pays «audités» en plus des facteurs habituels, tels le PIB.

Devant être basée à Paris et à Bruxelles, Riskergie prévoit de proposer ses services en 2015. D’ici là, elle «espère fédérer rapidement des partenaires autour de ce projet stratégique pour l’ensemble du secteur financier puisqu’il concerne le cœur de son métier: l’analyse du risque».



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus