Un nouveau plan de pêche pour la Baltique

Le 20 août 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les pêcheurs pourront prélever plus de carrelets qu'en 2011.
Les pêcheurs pourront prélever plus de carrelets qu'en 2011.

La Commission a dévoilé, en fin de semaine dernière, ses propositions de quotas de pêche pour la Baltique.

Cette proposition fixe les niveaux des totaux admissibles de capture (TAC) et de l’effort de pêche pour les stocks halieutiques gérés exclusivement par l’Union européenne. Elle ne s'applique pas aux stocks gérés avec des pays tiers.

Dans la Baltique orientale, les TAC 2013 de morue devront être réduits de 9% (à 61.565 tonnes) par rapport à 2012. En revanche, les pêcheurs pourront prélever 2% de morue en plus que cette année dans la partie occidentale de la Baltique.

Pour la seconde année consécutive, les TAC de hareng devraient progresser (de 23% en Baltique occidentale et de 9% pour la partie orientale). Petit bémol, les stocks du golfe de Riga étant en diminution, les pêcheurs devront réduire leurs prises de 7%.

Conformément aux souhaits des scientifiques, les quotas de pêche du saumon sont, une fois encore, maintenus à la baisse. Bruxelles propose ainsi d’abaisser de 11% les captures de grands salmonidés en 2013 (soit 108.762 spécimens).

Pour les sprats et les carrelets, les quotas seront, en revanche, en forte hausse: respectivement de 11% et de 18%.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus