Un nouveau plan B pour l’incinérateur d’Ivry Paris XIII

Le 07 juin 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Quel projet pour remplacer l'actuel incinérateur ?
Quel projet pour remplacer l'actuel incinérateur ?

Pour éviter la reconstruction de l’incinérateur d’Ivry Paris XIII, l’ONG Zero Waste France a présenté, ce 7 juin, un nouveau scénario alternatif, dit plan B’OM (baisse des ordures ménagères).

Le projet de l’Agence métropolitaine des déchets ménagers (ex-Syctom) ayant évolué depuis 2015, Zero Waste France a revu sa copie. Une nouvelle version de son scénario alternatif, diffusé en septembre 2015, met en lumière la nécessaire évolution du traitement des déchets franciliens au regard des nouvelles stratégies politiques: feuille de route sur l’économie circulaire en France et nouvelles directives européennes sur les déchets.

 

75% de déchets valorisables

Pour mettre au point sa stratégie, Zero Waste a caractérisé le contenu d’une poubelle d’ordures ménagères franciliennes. Résultat: 22,8% de biodéchets, 12,1% de papiers, 7,8% de cartons, 6,5% de verre, 3% de métaux, 2,7% de textiles, 3,2% de flaconnages plastiques, 0,8% de briques alimentaires, 0,1% de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), 0,6% de déchets spéciaux des ménages, 15,6% d’autres plastiques, 0,3% d’autres métaux, 1,4% d’autres verres, 10,5% de textiles sanitaires, 3,1% de combustibles, 1,8% d’incombustibles, 1,3% d’autres composites et 6,22% de fines (petits déchets ne pouvant être recyclés en raison de leur taille). Soit au total 37% de déchets recyclables, 32% de déchets compostables ou méthanisables et 6% de déchets bientôt soumis à une obligation de tri (déchets spéciaux et extension des consignes de tri des plastiques).

Avec 75% de déchets valorisables, l’ONG estime que l’incinérateur d’Ivry Paris XIII pourrait fermer en 2026, les ordures résiduelles étant réduites le plus possible et dirigées vers les autres installations (Issy-les-Moulineaux, Saint-Ouen, Romainville, etc.).

 

Points de collecte et réduction à la source

Zero Waste table sur 12 actions pour y parvenir, dont la collecte séparée des biodéchets en 2023, l’accompagnement des gros producteurs de biodéchets, une réduction du gaspillage alimentaire, un dispositif de collecte spécifique pour le carton, l’essor des points de collecte de déchets recyclables, notamment textiles, dans l’espace public et une sensibilisation aux alternatives aux textiles sanitaires jetables.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus