Un nouveau pacte pour doper le recyclage des plastiques

Le 06 mars 2020 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
30% des déchets plastiques sont aujourd'hui recyclés en Europe
30% des déchets plastiques sont aujourd'hui recyclés en Europe

Les 15 Etats et 66 entreprises signataires s’engagent à réduire l’utilisation des plastiques et à mieux les recycler.

Après le pacte français et le pacte international, voici venu le pacte européen. Ce nouvel opus censé réduire les déchets plastiques de façon volontaire, vise tout d’abord à abaisser de 20% les produits et emballages en plastique vierge d’ici à 2025 (en poids, avec un objectif minimal de 10%). Il a été lancé officiellement à Bruxelles à l’initiative des ministres de l’environnement français et néerlandais.

«Quand c’est possible»

Autres objectifs: augmenter de 30%, en moyenne et en poids, le recours aux plastiques recyclés dans les emballages et de 25% les capacités de collecte et de recyclage des déchets plastiques en Europe. Aujourd’hui, le taux de recyclage des plastiques s’élève à 30% sur le vieux continent, selon Plastics Europe. Plus flou, le pacte vise enfin 100% de produits recyclables et réutilisables «quand c’est possible». Parmi les signataires, on trouve les groupes Nestlé, Carrefour, Veolia, Suez, Carbios, et Schneider Electric.

Nécessaire mais pas suffisant

«C’est un signal largement positif mais ce pacte doit compléter, et non se substituer à une législation contraignante au niveau européen et au niveau national sur les emballages et les plastiques à usage unique», commente le mouvement Break free from plastic dans un communiqué. La coalition de 1.900 ONG ajoute que les objectifs (non contraignants, ndlr) ne doivent pas seulement viser les tonnages mais aussi le nombre d’unités produites.

La semaine prochaine, la Commission européenne présentera sa nouvelle stratégie sur l’économie circulaire, qui visera à améliorer l’éco-conception des produits. Selon Bruxelles, 80% des impacts environnementaux[1] d’un produit proviennent de l’étape de sa fabrication.

 



[1] En particulier son impact carbone