Un nouveau classement pour les eaux de baignade

Le 06 mai 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) a été chargée par la Direction générale de la santé d’évaluer l’impact d’une nouvelle directive européenne (1), sur le classement actuel des eaux de baignade françaises. Le texte précise que les Etats membres doivent effectuer le premier classement correspondant aux nouveaux critères d’ici 2015, et que leurs eaux de baignade devront atteindre d’ici là une qualité «suffisante».

L’Afsset note deux changements importants: le classement est basé sur les données obtenues durant les 4 dernières années, et certaines mesures peuvent ne pas être prises en compte si elles correspondent à une situation de pollution à court terme.

Elle a donc comparé le nouveau classement de qualité de l’eau (excellente, bonne, suffisante et insuffisante) appliqué à des données allant de 2003 à 2006, avec le précédent, qui classait les eaux selon les catégories A (bonne qualité), B (qualité moyenne), C (pouvant être momentanément polluée) et D (mauvaise qualité), appliqué à des données de 2006. Elle en conclut que «le pourcentage de sites de baignades présents dans la classe de qualité excellente est dans tous les cas supérieur ou égal à celui de l’actuelle classe A». Parallèlement, lorsque tous les prélèvements sont pris en compte, le pourcentage de sites non conformes augmente légèrement. En revanche, si les prélèvements considérés comme correspondant à des situations de pollution à court terme sont écartés, le pourcentage de non-conformité diminue.

L’Afsset va également définir prochainement une valeur-seuil au-delà de laquelle les baigneurs seraient exposés à un risque sanitaire, entraînant alors des mesures de gestion pouvant aller jusqu’à la fermeture temporaire d’un site de baignade.

(1) Directive 2006/7/CE du Parlement européen et du Conseil du 15 février 2006 concernant la gestion de la qualité des eaux de baignade et abrogeant la directive 76/160/CEE



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus